S.O.S RDC, assistons les enfants dans le domaine d’éducation

Lancement du projet ‘’Il est temps d’aller à l’école!’’

Depuis un certain temps l’équipe de la Quatrième Voie/Il est temps RDC est sur terrain pour enregistrer les enfants qui n’ont pas accès à l’école dans un quartier situé dans la ville de Kinshasa dans le cadre du projet ”Il est temps d’aller à l’école!” ; en plein processus, une centaine d’enfants sont déjà enregistrés.
Le projet consiste à scolariser les enfants dont l’âge varie entre 6 et 15 ans gratuitement.
Plusieurs parents se plaignent en disant qu’ils veulent bien envoyer leurs enfants à l’école mais leur situation économique fait défaut, selon le rapport du FMI sur l’état de l’économie congolaise le taux de personnes vivant sous le seuil de pauvreté absolue (1,25 dollar par jour et par personne) n’a baissé que de 5 points dans le même temps pour s’établir à 82%. C’est l’un des taux de pauvreté le plus élevé dans le monde.
Dans la programmation du budget des actions du gouvernement 2016, il est prévu 15,29% pour l’ensemble du secteur de l’enseignement général. Pour le groupe thématique Droits de l’homme du centre Carter, ce montant destiné à l’enseignement reste largement inférieur à la moyenne de 20 % constatée dans les pays d’Afrique subsaharienne ayant introduit la gratuité de l’enseignement.
Contraire à ce que dispose la constitution de la RDC dans son article 43 évoquant l’obligation et la gratuité de l’école primaire.
Il y a de ces enfants qui n’ont pas fréquenté l’école depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 15 ans, nous trouvons des enfants qui ont passé 2,3 voire même 4 ans sans étudier, dans l’espoir d’étudier un jour et d’autres dans le manque d’espoir de ne plus étudier pour toujours.
Pendant l’enregistrement, l’équipe de la Quatrième Voie/Il est temps RDC a rencontré une jeune maman veuve au nom de Nzuzi avec 10 enfants dont l’ainée qui est une jumelle a 13 ans, cette maman a mis au monde 4 fois les jumeaux, cette dernière supporte seule ses enfants depuis la mort de son mari qui était travailleur dans une chambre froide ; le dure est que tous ses enfants qui ont l’âge d’aller à l’école trainent encore à la maison.
A part le cas délicat de maman Nzuzi il y a plusieurs cas des enfants orphelins, des enfants dont les parents sont incapables de leur payer les frais scolaires pour toute l’année dont à chaque fin de l’année ils sont obligés de reprendre la classe par ce qu’ils sont chassés de l’école à cause de l’argent pendant que les autres étudient et tant d’autres cas encore.
Plusieurs parents réclament que le mangé pose problème, où est-ce qu’ils vont trouver l’argent pour scolariser leurs enfants ?

Pendant qu’il y a les tiraillements politiques toute une génération est en train de se perdre !
Nous serons des dirigeants demain, mais quel peuple allons-nous diriger ?
Il est notre devoir de soutenir en intelligence, en service, nature qu’en espèce ce projet pour sauver cette génération dont l’avenir se dirige vers le désespoir car c’est l’avenir du Congo qui est en danger.
L’avenir d’un peuple est dans l’éducation !
Pour toute contribution veillez passer à travers notre site internet quatriemevoie.org.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Nous contacter

Merci d'utiliser ce formulaire pour toute demande, suggestion ou information.

Sending

©2018 La Quatrième Voie/Il est temps RDC | La Voie de la Jeunesse.

Log in with your credentials

Forgot your details?