Un membre de la Quatrième Voie/Il Est Temps Rdc kidnappé, torturé puis relâché à Lubumbashi

COMMUNIQUE QV/IETRDC N° 001/01/2018

La Quatrième Voie/Il Est Temps RDC dénonce avec dernière énergie les actes de violence et d’intimidation dont sont victimes ses membres.

Le plus récent cas est celui de Monsieur Moise Balinda, résidant dans la ville de Lubumbashi dans la province du Haut Katanga. Il a été kidnappé aujourd’hui jeudi 11 Janvier 2018.

Aux environs de 13h10′ (heure de Lubumbashi), en pleine rue, deux jeeps de la Garde Républicaine l’ont barré la route, 4 hommes sont descendus et ont directement commencé à le tabasser puis l’ont fait monter dans une de jeeps et l’ont trimballé toute la journée en lui faisant subir des tortures et supplices de la pire barbarie.

Moïse Balinda a été acheminé dans un endroit inconnu où il a été séquestré et a subi en toute illégalité un interrogatoire hors normes par un “Major” qui, du reste, n’a pas voulu décliner son identité.

Après plusieurs heures, les ravisseurs de Moïse Balinda l’ont fait monter dans une autre jeep pour un transfert et chemin faisant le fameux Major ordonna sa libération; c’est aux alentours de 18h15′ qu’il fut relaxé dans la commune de la Kenya non loin de la Basilique.

Le Major lui a promis d’autres représailles dans les prochains jours.

La Quatrième Voie/Il Est temps RDC met en garde contre tout acte visant à intimider ses membres et prévient qu’elle ne laissera pas cela passer inaperçu.

Fait à Kinshasa le 11
Janvier 2018

Le Coordonnateur

Jean-Marie KALONJI

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Nous contacter

Merci d'utiliser ce formulaire pour toute demande, suggestion ou information.

Sending

©2018 La Quatrième Voie/Il est temps RDC | La Voie de la Jeunesse.

Log in with your credentials

Forgot your details?