Christian Lumu Lukusa fête ses 27 ans d’age dans les cachots de l’ANR

Jour pour jour, Christian LUMU LUKUSA fête ses 27 ans d’âge dans les cachots de l’Agence Nationale de Renseignement ANR sans raison valable, sans justice ni droits. Le peuple congolais fait face à un régime qui n’a aucune considération pour la vie humaine, qui est prêt à tout pour protéger ses intérêts et demeurer au pouvoir.
En effet ; Christian LUMU LUKUSA est quatrième d’une famille de 3 garçons et 4 filles, enlevé en date du 22 novembre 2017 sur la septième rue de la commune de Limete, dans la ville de Kinshasa aux alentours de 14 heures comme le racontent certaines personnes ayant vécues la scène.
Jusqu’à ce jour ce dernier n’a pas droit à la justice.
Etant un jeune très dynamique au sein de la jeunesse congolaise, les jeunes activistes congolais réclament au jour le jour sa libération, et s’il est réellement impliqué dans une affaire infractionnelle qu’il soit transféré en justice car le fait pour lui de rester dans les cachots de l’ANR constitue une violation grave des droits de l’homme.
La jeunesse congolaise jure de ne jamais baisser les bras fasse aux enlèvements des jeunes qui se produisent matin, midi, soir dans les rues de la République par le régime dictatorial de KABILA dont la durée au pouvoir ne fait qu’être prolongée par l’accompagnement de certains Etats grandes puissances à cause des leurs intérêts au Congo.
Le peuple congolais est tué, torturé, violé, arrêté arbitrairement mais aucune réaction de taille de la part d’autres nations qui crient nuits et jours « droits de l’homme ! »
Il est clair et net de comprendre que face aux intérêts des grandes puissances au Congo il n’y a pas de droits de l’homme, KABILA peut violer la constitution et les droits humains comme il veut sans que cela suscite une réaction sérieuse sur le plan international ; la grande preuve est l’élection de la RDC au Conseil des droits de l’homme à l’ONU. Comment peut-t-on être capable de donner des sanctions économiques aux membres du régime KABILA mais laisser passer la participation de la RDC au Conseil des Droits de l’Homme à l’ONU ?
Et pourtant la RDC par le truchement du régime KABILA est connue comme la capitale mondiale de violations des Droits de l’Homme.
Comment peut-on continuer à recevoir considérablement les membres du gouvernement de la RDC dans des grandes tribunes internationales ?
Pourquoi à chaque fois envoyer les émissaires pour prolonger d’un an la durée au pouvoir du régime KABILA ?
L’opinion internationale doit savoir que le peuple congolais en général et la jeunesse congolaise en particulier se posent tant des questions sur les sujets précités. Soyons en sûr que la réponse aura la taille du comportement de certains Etat à l’égard de la situation du peuple congolais.
Christian LUMU LUKUSA et d’autres jeunes enlevés tels que Carbone BENI, James KATSHINGU, Grace TSHIUNZA, Palmaire KABEYA, Cédric KAYEMBE, Mino BOMPOMI et autres seront libérés car « le peuple gagne toujours ! »

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Nous contacter

Merci d'utiliser ce formulaire pour toute demande, suggestion ou information.

Sending

©2018 La Quatrième Voie/Il est temps RDC | La Voie de la Jeunesse.

Log in with your credentials

Forgot your details?